Corse, l’île de beauté

Dès que l’on tourne le dos à la mer et que l’on s’engage à l’intérieur de l’île, on découvre une Corse qui offre de multiples activités de pleine nature. La Corse cultive la différence avec un égal bonheur.

Complexe, insaisissable, déroutante, mais si séduisante, la Corse est partagée entre le brouhaha de nuits blanches et le doux bruissement du vent qui se faufile entre les feuilles des arbres centenaires de ses superbes forêts. Terre de contraste, “l’île qui se chauffe au soleil de l’Italie”, selon la belle formule de Balzac n’a pas fini d’étonner son monde.

Parmi tous les surnom dont on a baptisé la Corse qu gré des inspirations des écrivains et des poètes, celui-ci : “l’île grand bleu”. Le littoral corse déploie plus de 100 Km d’une côte tout aussi variée qu’attrayante. A l’ouest et au sud, c’est une succession de criques rocheuses et sauvages, de plages de sable fin et de falaises calcaires. Partout, hérissée de phares et d’anciennes tours génoises. Vestigesd’un temps trouble où les corses se réfugiaient dans la montagne pour échapper aux attaques incessantes des barbares et des pirates de tous poils. Il est plus rectiligne à l’est. Un littoral resté sauvage à 70%…

Entre mer et montagne

Et dans ce domaine, les responsables du tourisme corse axent leur efforts sur l’étalement des vacances. Car, s’il est vrai que “le bonheur est aussi sur l’eau”, la Corse est un véritable paradis pour les amoureux des activités nautiques dont beaucoup peuvent se pratiquer tout au long de l’année. Voile légère, kayak de mer, pêche hauturière, funboard et surf, mais aussi la plongée sous-marine, sont autant de disciplines que l’île souhaite voir se pratiquer le plus longtemps possible dans l’année.
Mais la magie de la Corse, c’est son extraordinaire diversité (voir location de villa en Corse). Chacun peut y trouver son petit coin de paradis au creux des multiples recoins de l’exceptionnel espace naturel de cette île résolument montagnarde qui réserve toujours une crique, un village ou quelques arpents de maquis à découvrir. Trois kilomètres par-ci, dix par là, entre une gare et une église, à travers des forêts luxuriantes, des rivières fougueuses et des vignes généreuses. Des itinéraires relativement aisés, sans difficulté particulière pour les grands comme poues les petits. Sans oublier le fameux GR20 qui traverse la Corse d’est en ouest sur 200 Km. Il faut compter une bonne quinzaine de jours pour en venir à bout… !
De son coté, la CCM, a mis l’accent sur des fréquences et des horaires dimensionnés pour favoriser les longs week-ends. La compagnie aérienne a développé, en partenariat avec les offices du tourisme de Corse, une offre clés en main, trois jours deux nuits, ainsi que des thématiques pour motiver le voyage : bien-être, sport et nature, événementiel, gastronomie.

Un patrimoine inestimable

La découverte du patrimoine de la Corse, qussi riche que diversifié, fait aussi partie des attraits touristiques de l’île. Ajaccio, avec ses souvenirs napoléoniens, ses quartiers pittoresques et son musée Fech qui regroupe une exceptionnelle collection de peintures italiennes aux signatures prestigieuses, est à elle seule une véritable oeuvre d’art. Par ailleurs, Pise a légué à la Corse un éblouissant patrimoine roman. Il s’illustre par de petites catédrales que l’on trouve essentiellement dans le Nebbio, la Castaniccia et la Balagne. Mais la visite de la Corse c’est aussi un itinéraire fascinant à travers les routes des sens authentiques. Avec ses fermes-auberges labellisées par “Bienvenue à la ferme”, l’île offre une restauration de qualité réalisée avec des produits de la ferme, sur le lieu même de l’exploitation agricole.

Sorbollano from Frédéric Markarian on Vimeo.

Laisser un commentaire